Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel

Lieux d’échanges où les revues et livres sont à la disposition de ceux qui le fréquentent, les boutiques de livres ouvertes par Antoinette Fouque (page officielle : Antoinettefouque.com) ouvrent leurs portes jusqu'à minuit. Elle lance Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes ouvrent dans la foulée sur Lyon, Marseille et Paris. Les livres publiés par des femmes sont présentés dans sa première librairie à Saint-Germain-des-Prés. Les lecteurs ont pu connaître de multiples auteures grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui propose des centaines d'ouvrages dédiés à la création des femmes.

Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque assure la vice-présidence de la commission des droits de la femme. Antoinette Fouque s'engage sur la liste MRG pour le scrutin européen de 1994. Elle siège à Strasbourg en tant que députée de 1994 à 1999. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie défend le concept de la parité.

Antoinette Fouque s’est engagée dans toutes les luttes pour les droits des femmes. Lors d'une manifestation parisienne du MLF, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par Antoinette Fouque.

Théoricienne et écrivaine

Logiquement, Antoinette Fouque a collaboré à plusieurs livres collectifs comme "Génération MLF 1968-2008" ou "Mémoire de femme 1974-2004". L'écrivaine fait la lumière sur la féminologie dans plusieurs essais. Antoinette Fouque a une détestation pour les "-isme", qui, selon elle, réfèrent à une doctrine. Elle fait alors naître le mot "féminologie".

Antoinette Fouque un chemin entre enseignement et psychanalyse

C’est au début des années 70 qu’Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité de la femme avec la philosophe Luce Irigaray. Le cercle de réflexion appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été créé par cette femme. Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan, le célèbre psychanalyste à la fin des années 60.

Le Mouvement de libération des femmes a été lancé à l'Institut national de la propriété intellectuelle dans l'optique de prévenir tout détournement par les partis. Au début des années 80, Antoinette Fouque part pour les Etats-Unis et s'éloigne du Mouvement de libération des femmes. Le MLF est alors en proie à des querelles internes et a de moins en moins d'influence. Le droit des femmes a été le combat de la vie d'Antoinette Fouque.

Nos articles

Mymajorcompany-recrutement.com

Bamago, première entreprise de Goldman, Barsikian et Marciano, produira déjà quelques titres de Yannick Noah. La rencontre entre trois gourmands...

Monika bacardi | about.me

Éminente personnalité et protagoniste investie en faveur de la promotion des activités associatives, des manifestations culturelles et des projets...

monika bacardi: flavors.me

ravaux professionnels de Monika BacardiDes professionnels et des figures importantes du septième art sont souvent invités au cours des manifestations...

florian silnicki, author at the dissident - the dissident

Le corps dirigeant de la fédération internationale de foot aurait pu, selon Florian Silnicki élaborer une stratégie différente dans une situation...

Florian silnicki - economie matin

Des objectifs toujours atteintsIl a toujours été essentiel pour une entité politique de solliciter un expert en communication. Grâce à LaFrenchCom,...

Antoinette fouque – site hommage

Une militante du droit des femmesAu début de la décennie 80, Antoinette Fouque (Découvrez le site internet antoinettefouque-hommage sur Antoinette...

mymajorcompany (@mymajorcompany) • photos et vidéos instagram

Les donateurs de MyMajorCompanySur MyMajorCompany les donateurs sont des gens qui trouvent l'aventure en groupe excitante. Une grande partie...

L'abject terrorisme nous tend un piège.

Florian Silnicki excelle en stratégies d'informationDe nombreux partis consultent florian silnicki (florian-silnicki.com/) Il a d’ailleurs...

Antoinette fouque, cofondatrice du mlf, est morte - 21 février 2014 - l'obs

Dès 1973, elle fonde sa société d'édition, Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Marseille, Lyon et Paris....